Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mairie et Agence Postale Communale

tél. 01 34 86 41 33 Nous écrire contact@mairie-garancieres.com

Horaires d'ouverture au public - lundi, mercredi, jeudi et vendredi : 10h/12h15 et 16h/18h (Agence postale 17h30). Mardi : 10h/12h15 - Samedi : 9h30/11h30.

Découvrez Garancières : https://www.calameo.com/read/001154217cd22d5d3e097

• Vos élus et syndicats intercommunaux 2020 https://www.calameo.com/read/0011542179e39022adf96

AGENDA

A partir du lundi 19 octobre, les horaires d'ouverture du City parc près du stade passent à l'heure d'hiver : de 9h à 17h30 tous les jours.

Vendredi 13 novembre à 19h30, Ysé Sauvage en concert gratuit, dans le cadre de la Tournée générale hors les murs de la saison de la Barbacane - salle des fêtes (durée 1 heure). Dans le contexte sanitaire, les spectacles sont autorisés avec port du masque et distanciation.

Publié par pascalprompt

En date du 22 août 2012, la Préfecture des Yvelines a pris un arrêté préfectoral de limitation de l'usage de l'eau suite à une alerte renforcée dans les zones 2 et 3 du département (Garancières est en zone 3).

Communiqué de presse :

Compte tenu de la faible recharge hivernale des nappes d'eau souterraine et de précipitations très limitées depuis le début du mois d'août, le préfet des Yvelines vient de prendre un arrêté déclarant en « état d'alerte renforcée pour les usages de l'eau » les communes du département des Yvelines qui ne sont pas situées sur la nappe d'accompagnement de la Seine (zones 2 et 3 du département).

Les précipitations enregistrées au second trimestre n'ont pas permis d'atténuer de manière significative le déficit pluviométrique chronique que connaît le département. Ainsi, le niveau des nappes continue de baisser et les débits des petites rivières, après s'être maintenu grâce aux pluies du deuxième trimestre, sont de nouveau faibles.

Par  conséquent, des mesures de restrictions sont mises en œuvre, à compter de ce jour. Ces mesures, préalablementdéfinies par l’arrêté cadre préfectoral du 27 avril 2012, visent à limiter les usages de l'eau et les prélèvements dans les rivières et les nappes souterraines.

L'ensemble des usagers de l'eau est invité à mettre en oeuvre volontairement les mesures de prévention suivantes, entre 8 heures et 20 heures :

1- Sur l'ensemble du département :

- Ne pas laver de voiture, sauf au moyen d'un nettoyeur haute pression ou dans une station de lavage équipée d'un recyclage des eaux usées,

- Ne pas arroser les jardins privés d'agrément, les pelouses et les espaces verts publics (sauf équipements sportifs) ainsi que les golfs (à l'exception des greens),

- Et de façon plus générale, être attentifs à la consomation d'eau potable. 

2- Dans les zones 2 et 3 :

- Arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés et des terrains de sports : interdit entre 10h et 20 h.

- Arrosage des jardins potagers : interdit entre 8 h et 20h - Goutte à goutte autorisé.

- Alimentation des fontaines publiques : interdit pour les fontaines en circuit ouvert.

- Remplissage des plans d'eau : interdit, excepté pour les activités commerciales ou les réserves servant à la défense incendie.

Ces mesures pourront être renforcées et étendues à d'autres secteurs du département si la situation l'exige ; à l'inverse, elles seront levées progressivement lorsque la situation s'améliorera durablement.

Le val de Seine (zone 1) reste en situation de vigilance. Il y est recommandé à tous les habitants :

L’arrêté du 22 août 2012 est diffusé à toutes les mairies qui procéderont à son affichage officiel et veilleront à relayer ces informations auprès de leurs administrés.

 

 

Il est rappelé que les agriculteurs ayant adopté la gestion annuelle de l'eau par quotas prévue à l'arrêté cadre préfectoral du 27 avril 2012 ne sont pas concernés par les restrictions de l'arrêté du 22 août 2012.

 

Validité : Les mesures définies dans le présent arrêté sont prescrites jusqu'au 31 octobre 2012. Elles pourront être actualisées ou levées par arrêté complémentaire.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article